Lundi 11 juin 1 11 /06 /Juin 13:40

Il existe un lieu proche de ma contrée berrichonne que j'affectionne  particulièrement, c'est l'arboretum de la Sedelle. Implanté dans le département de la Creuse, je vous encourage à venir y découvrir ses humbles "jardins" organisés au coeur d'un vallon où en contre-bas coule la rivière Sedelle (chère aux peintres de l'école de crozant tels Guillaumin, Alluaud, Picabia (La Sedelle, huile sur toile, 69x88cm, 1909) et d'autres).

 

 

 Je profite deux fois par an (au printemps et à l'automne), à l'occasion de leurs fêtes des plantes pour redécouvrir avec un enthousiasme grandissant ce paysage qu'est l'arboretum, qui a su faire cohabiter de manière juste : essences indigènes et essences botaniques venues d'ailleurs. Ce jardin, par l'unité de sa composition, dégage une réelle harmonie entre les couleurs et les volumes (les pleins et les vides).

 Initialement terrain agricole puis, laissé aux mains du temps ; il ya une vingtaine d'années Philippe et Nell Wanty se réapproprient le vallon et engagent une aventure botanique empreinte du milieu naturel caractéristique des abords de la Sedelle.

 

 La promenade commence tout en haut du vallon par la prairie des chênes(1) où se côtoie chênes indigènes (laissés volontairement) dont plusieurs sont centenaires et chênes américains et européens.Vient ensuite la vallée des charmes(2) : on se laisse accompagner par la charmille élégamment sculptée en "vagues" : une haie tout en ponctuation et qui met en relief rhododendrons, viburnums et érables. Les "rhodos" sont magnifiques !

 

Puis après cette descente "charmante", la charmille s'évase sur une clairière nommée amphithéatre de verdure(3) où trône le pavillon musical. Comme son nom l'indique on donne des concerts dans ce lieu qui privilégie l'écoute et la musique sans oublier les yeux. Les arbustes aux alentours ne semblent pas s'en plaindre... En contournant  le pavillon de musique, nous faisons alors face à une allée très droite cernée de grands massifs où l'Alchemille Mollis fricote aves les ancolies, d'autres vivaces, les hydrangeas et toujours les stars du printemps que sont les rhododendrons : c'est le jardin formel(4). Il se termine sur deux ifs taillés : porte vers la mare(5) et la maison d'habitation réalisée à partir de matériaux de construction régionaux tels le granit et le châtaigner et qui fait corps avec son environnement.

               

 

Passage par le jardin des cornouillers(6) (cornus kousa, cornus florida,...) et son pont de bois qui nous permet de traverser le ruisseau envahit par les fougères, les gunneras et les arums pour atteindre d'un coté la colline(9) et sa lande de bruyère (végétation typique du "pays de crozant) et de l'autre les abords de la Sedelle(8) et son jardin(7). Posez-vous quelques temps sur un rocher ou sur le banc  de la colline qui surplombe la rivière, vous pourrez sûrement entrevoir les magestueuses osmondes royales (protégées).

          

 Il ne reste plus qu'à remonter le vallon des essences et des effluves plein la tête, suffisament pour que je craque et achète quelques plantes aux pépiniéristes présents pour la journée des plantes (malgré le fait que je n'ai plus aucune place dans mon jardin). J'ai également assisté à la conférence de Gilles Clément, paysagiste qui sera sûrement le sujet d'un futur billet.

 

            

Voici à disposition les animations se déroulant à l'arboretum de la Sedelle cette année.

Par Mud - Publié dans : Autres jardins
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil

Calendrier

Décembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
<< < > >>
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus