Du pourpre : En veux-tu ? En voilà !

Publié le par Mud

   Il y a longtemps que ces feuillages foncés me trottent dans la tête, mais mes tendances au blanc et aux couleurs pastelles dans mon jardin m'avaient toujours retenues à craquer sur certaines de ces "jolies" pourpres. Vaille que vaille, je trouverai de la place et mon potager partagera son espace, je décide de créer un massif : le doré, le rose et le pourpre seront au rendez-vous.

   Après avoir surfé quelques temps sur internet à la recherche de pépinières spécialisées en vivaces mais surtout pas trop loin de chez moi, je trouve mon bohneur à 130km (la plus près) : Le clos de l'Arthonnet. Il y a 3 semaines, jour de grosse pluie me voilà partie... Acceuil irréprochable et je me suis plue à discuter avec la propriétaire... bref. Arrivée dans l'idée d'acheter quelques vivaces pour un massif d'à peine 2m² me voilà revenue avec le triple. Normal ! Des pourpres, et d'autres qui iront ailleurs.

 

   Il faut maintenant préparer le terrain : j'aménage un massif en "L". Cela me permet d'allonger l'allée principale du jardin ( je sème le gazon). Le fait de prolonger cette allée jusqu'au fond du jardin accentue la perspective et invite le regard au loin (vu de la maison). C'est beaucoup mieux, ça agrandit l'espace.

      Avant                                                                 Après

Pour le massif (je suis encore qu'une débutante), j'ai essayé de mêler des feuillages différents, le fenouil bronze apportant un côté vaporeux contrastant avec les feuilles de l'angelica gigas qui sont plutôt imposantes malgré leur léger découpage et celles de l' actaea ramosa 'pink spike'. Les fleurs de l'euphorbia amygdaloïde atropurpurea, la spiraea 'gold flame' et la keria japonica apporteront une sacrée touche de soleil au printemps. Les floraisons estivales tendant plutôt vers des roses, des rouges et des pourpres : heuchera micrantha 'crimson curls', lobelia 'ruby slippers' d'une extraordinaire floraison rouge rubis, le géranium phaeum 'samobor' pour l'originalité de ses feuilles et de sa fleur qui rappelera  la couleur du feuillage foncé de ses voisines, gaura lindheimeri 'passionate pink' pour apporter un peu de légereté et de mouvement à tout ça et quelques pied de saxifrage ' ware's crimson' pour border un peu le massif. Advienne que pourra de ce mélange... Je suis encore au stade de l'expérimentation. Il ne me reste plus qu'à patienter un petit peu et à noter par la suite ce qui fonctionne ou ne fonctionne pas.

        Avant                                                                   Après

Publié dans Le jardin de mud

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article